Accueil A la une Côte d’Ivoire, Mabri Toikeusse quitte le gouvernement, trois autres ministres font leur...

Côte d’Ivoire, Mabri Toikeusse quitte le gouvernement, trois autres ministres font leur entrée

PARTAGER
Mabri Toikeuse Abdallah viré qu gouvernement, ce jour/Ph DR

Le Secrétariat de la Présidence ivoirienne a annoncé, mercredi 13 mai 2020, un réaménagement technique au sein de l’équipe gouvernementale d’Amadou Gon Coulibaly. Cette annonce de nominations des personnalités tant au sein du gouvernement et des autres institutions étatiques a été lue par le Secrétaire général et ministre, Patrick Achi.

Parmi les nominations ministérielles, 3 personnalités font leur entrée. Trois étaient des anciens dans le gouvernement précédent. Il s’agit de Ally Coulibaly, ministre des Affaires étrangères ; de Raymonde Coffi Goudou, ministre  de la Culture et de la Francophonie ; Philippe Dakpa Legré, ministre des Affaires maritimes.

Quant à Adama Diawara, il prend le portefeuille de ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en remplacement du ministre sortant Albert Mabri Toikeuse. Albert Flindé, lui s’occupe de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur. Le poste de ministre de la Modernisation et de l’Innovation du  service public est confié à Roger Adom.

A lire aussi: Côte d’Ivoire, Ouattara explique la scission des ministères et le gouvernement éléphantesque

Ally Coulibaly et Raymonde Goudou étaient déjà ministres dans ce gouvernement. Ils ont occupé respectivement les postes de l’Intégration africaine et de la Modernisation et de l’Innovation du service public. Concernant le ministre Philippe Legré, il avait été nommé dans le dernier gouvernement, en septembre 2019, en tant que Secrétaire d’Etat chargé des Affaires maritimes.

Albert Mabri Toikeusse est nommé le 10 juillet 2018 ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le gouvernement d’Amadou Gon II. Il ne fait plus partie du gouvernement. Il est remplacé par le ministre Adama Diawara. Il est le seul qui quitte le gouvernement d’Amadou Gon, après avoir été plusieurs fois ministres sous Soro, Duncan, Ahoussou et Amadou Gon.

Depuis quelques mois, des cadres de son parti avaient annoncé qu’il serait candidat pour la présidentielle d’octobre 2020. Le concerné et président de l’Udpci ne s’est jamais prononcé sur son éventuelle candidature à la présidentielle. Pourtant, membre du directoire du Rhdp, le parti au pouvoir.

Céline Djidjé

PARTAGER