Accueil A la une Côte d’Ivoire, Ouattara décrète l’état d’urgence face à l’épidémie du Covid-19

Côte d’Ivoire, Ouattara décrète l’état d’urgence face à l’épidémie du Covid-19

PARTAGER
Le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, n'est pas candidat à la prochaine présidentielle de 2020/DR

La Côte d’Ivoire a enregistré 25 cas infectés de la maladie Covid-19, dimanche 22 mars 2020. « Ce bilan reste trop élevé au regard des mesures prises par le gouvernement ». C’est ce qu’a adressé le président de la République ivoirien, Alassane Ouattara, ce lundi soir, en prenant des mesures plus que drastiques, entre autres, un couvre-feu, la régulation de transports urbains, fermeture de tous les maquis et restaurants.

« Je déclare l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire national, conformément à la loi n°59-231 du 7 novembre 1959. Des mesures additionnelles seront prises pour renforcer le dispositif de prévention mis en place par le Conseil National de Sécurité », a décrété le Chef de l’Etat, ce lundi soir, en s’adressant aux Ivoiriens, face à la menace permanente du Covid-19. Dont le pays enregistre un lourd bilan qui est de 25 cas à ce jour.

  • La fermeture de tous les maquis et restaurants à compter de ce lundi 23 mars 2020 à minuit, après celle des bars, des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle ; l’instauration d’un couvre-feu de 21 h à 5 h du matin, à compter du mardi 24 mars.

« La fermeture de tous les maquis et restaurants à compter de ce lundi 23 mars 2020 à minuit, après celle des bars, des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle ; l’instauration d’un couvre-feu de 21 h à 5 h du matin, à compter du mardi 24 mars ; la régulation des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays ; la mise en place d’un centre d’appels dédié au Covid-19 et d’un système d’alerte et de suivi utilisant, notamment, les nouvelles technologies de l’information et de la communication ; la création de couloirs humanitaires pour venir en aide aux personnes ou aux communautés ayant un besoin urgent d’assistance », a-t-il indiqué, entre autres, dans son adresse à la Nation.

A lire aussi: Côte d’Ivoire, un Ivoirien de 45 ans infecté de Coronavirus, selon le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Vu la progression et la propagation du Coronavirus dans le monde et particulièrement en Côte d’Ivoire a enregistré un pique important de cas infectés, il a aussi annoncé le confinement progressif des populations par aire géographique, en fonction de l’évolution de la pandémie.

  • Nous devons être unis face à cette maladie en renforçant la sensibilisation autour de nous…

Il a exhorté les chefs traditionnels, les guides religieux, les leaders politiques, les sportifs, les professionnels des médias à se joindre au gouvernement pour l’information et la sensibilisation de nos populations. « Nous devons être unis face à cette maladie en renforçant la sensibilisation autour de nous, auprès de nos enfants, de nos familles, de nos amis. C’est un appel à l’union sacrée que je veux lancer, pour sauver nos vies », a invité le numéro 1 ivoirien.

A lire aussi: Côte d’Ivoire, l’Eglise catholique interdit rassemblements, salutations et célébrations pénitentielles

Enfin, conscient de la gravité du Coronavirus, Ouattara a appelé, pour une fois, les Ivoiriens à la responsabilité, au civisme et à la discipline.

Magloire Madjessou

PARTAGER