Accueil A la une Habitat en Côte d’Ivoire : « Plus de 200 millions d’africains vivent...

Habitat en Côte d’Ivoire : « Plus de 200 millions d’africains vivent dans des bidonvilles », selon Siriki

PARTAGER
Siriki Sangaré, président du Comité scientifique du Filoses

Siriki Sangaré, président du comité scientifique de la troisième édition du Forum international du logement économique et standing (Filoses) a déclaré, le vendredi 4 juin 2021, à la maison de la presse au Plateau d’Abidjan que plus de 200 millions d’Africains vivent dans des bidonvilles.

Il intervenait lors d’une conférence de presse co-animée avec Amos Beonaho, lors du lancement dudit forum qui se tiendra du 16 au18 juin 2021 à l’auditorium de la Caistab au Plateau. Selon orateur Siriki Sangaré, ” dans les grandes villes africaines, 10 à 12 % des populations vivent dans les bidonvilles”. Cette situation s’explique par le fait que ces populations sont dans l’impossibilité de s’offrir un logement décent. 

Or, l’objectif du Filoses, dira-t-il, c’est de plancher sur toutes ces préoccupations afin de permettre à chaque couche sociale de pouvoir bien se loger. Et pour atteindre cet objectif au cours de ce forum, il y aura des conférences, des tables-rondes, des rencontres B to B. Selon Amos Beonaho, le Commissaire général du Filoses, les spécialistes du bâtiment essayeront d’analyser puis d’apporter des solutions aux problèmes de l’habitat en Côte d’Ivoire.

La grande innovation pour cette édition, ” c’est l’organisation du dîner-gala le 18 juin à l’hôtel du Golf en vue de célébrer les meilleurs du secteur. Ce sont 74 personnes qui seront distinguées ” à cet effet. Les journalistes qui se démarqueront de part la qualité de leurs écrits sur l’habitat seront également récompensés à ce dîner-gala, a indiqué Amos Beonaho. Ce forum qui sera une véritable plate-forme de business verra la participation de plusieurs pays dont le Sénégal (pays invité), du Maroc, du Liban, du Burkina-Faso, du Mali, etc.  Ces pays qui sont en train d’expérimenter les logements sociaux viendront partager leurs expériences sur ce projet dans lequel la Côte d’Ivoire s’est aussi inscrite, a indiqué Amos Beonaho.

Toujours dans le but d’offrir des logements sociaux aux Ivoiriens, la Chambre nationale des promoteurs et constructeurs et agréés de Côte d’Ivoire (Cnpc-CI) envisage de leur proposer son projet location-vente. C’est ce qu’a révélé Siriki Sangaré qui est également de cette Chambre. 

Cette proposition sera mise sur la table et fera objet de discussions, lors de cette rencontre. Ce sont autant de sujets si importants qui seront débattus lors de ce forum pour trouver des solutions appropriées à la crise de l’habitat en Côte d’Ivoire et en Afrique. C’est la raison pour laquelle le commissaire du Filoses a appelé la population à s’approprier ce forum qui se présente comme une solution à leurs préoccupations.

Ahoussi Aka

PARTAGER