Accueil A la une Côte d’Ivoire, l’Eglise catholique interdit rassemblements, salutations et célébrations pénitentielles

Côte d’Ivoire, l’Eglise catholique interdit rassemblements, salutations et célébrations pénitentielles

PARTAGER
Mgr Gaspard Beby, Evêque de Man, ( au millieu) parlant au nom de ses pairs/Ph Credo

La Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire (Cec-Ci) a fait une déclaration au cours d’un point de presse relativement au phénomène Coronavirus (Covid-19). Ce point de presse, tenu mardi 17 mars 2020, au siège de l’institution, à Cocody Riviera III, intervient au lendemain de la réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité (Cns), présidé par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

La Côte d’Ivoire a enregistré son premier cas infecté de Coronavirus, mardi 10 mars par un ivoirien de 45 ans, entraîneur d’une équipe de football, venu de l’Italie. Samedi 14, les services du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique annonçaient quatre cas de Coronavirus. Dont deux ont séjourné en France et Italie.

48 heures après, le communiqué du Conseil national de sécurité mentionne « l’évolution de la maladie à Coronavirus ». Ainsi, poursuit ledit communiqué, « il ressort qu’à la date du 6 mars, six (6) ont été enregistrés à Abidjan ». Face cette évolution et propagation rapide de l’épidémie, l’Etat ivoirien a pris 13 mesures complémentaires pur juguler le Covid-19.

“Au regard de la situation plus que préoccupante, la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire prend acte des mesures annoncées par le gouvernement et invite tout le peuple de Dieu (prêtres, consacrés, laïcs) à s’y conformer ».

L’Eglise catholique, interpellée par des medias, à savoir si elle comptait adopter certaines dispositions pratiques, lors des messes et rassemblements de prières, a rétorqué qu’elle s’alignait sur les mesures arrêtées par le gouvernement. A ce point de presse, Mgr Gaspard Beby Gnéba, évêque de Man, et parlant au nom de ses pairs évêques, dira « au regard de la situation plus que préoccupante, la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire prend acte des mesures annoncées par le gouvernement et invite tout le peuple de Dieu (prêtres, consacrés, laïcs) à s’y conformer ».

A lire aussi: Côte d’Ivoire, un Ivoirien de 45 ans infecté de Coronavirus, selon le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique

Trois grandes interdictions durant les 15 jours

Au nombre des mesures prises par l’épiscopat ivoirien, l’on note l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes, les célébrations pénitentielles communautaires et les salutations avec contact physique, le respect de la distance de 1 mètre entre les personnes, le lavage des mains, tousser ou éternuer dans un mouchoir à usage unique. Concernant les salutations et gestes au cours des célébrations liturgiques, la déclaration fait remarquer qu’ils se feront en levant la main vers le frère ou la sœur. A propos des messes, le mariage, la Conférence épiscopale rapporte que « toutes les paroisses s’organiseront de façon responsable en respectant les normes édictées par le gouvernement. »

« La catéchèse et les pèlerinages de carême sont suspendus. Le chemin de croix se fera en famille ou dans les Ceb avec un nombre limité n’excédant pas 50. Les messes de requiem sont autorisées avec un maximum de participants ; les enterrements se feront dans la stricte intimité familiale », souligne le message de la Conférence. Les dispositions arrêtées pour juguler le Covid-19, les évêques affirment qu’elles restent valables pour la Semaine sainte et les célébrations pascales et reconduites, si nécessaire.

A lire aussi: Côte d’Ivoire, les évêques catholiques d’Afrique concoctent une prière contre le Coronavirus

En dépit des mesures, la Conférence épiscopale rassure les fidèles catholiques ivoiriens que les médias catholiques veilleront à diffuser la messe et d’autres dévotions, pendant la période de 15 jours indiquée par le gouvernement.

Magloire Madjessou 

PARTAGER