Accueil A la une Côte d’Ivoire, Ouattara promet 199 km de routes bitumées dans la...

Côte d’Ivoire, Ouattara promet 199 km de routes bitumées dans la région du N’Zi et d’autres infrastructures

PARTAGER
Le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, n'est pas candidat à la prochaine présidentielle de 2020/DR

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, en visite d’Etat dans a région du N’Zi, a clôt son meeting, samedi 28 septembre, au stade Koné Samba Ambroise de Dimbokro. Il a, à cette occasion, déploré le retard accusé par la région et promis le bitumage de 199 km de routes pour un coût de 74 milliards de FCfa.

« Dimbokro et la région du N’Zi ont accusé un retard important. C’est pourquoi nous avons décidé d’intensifier ces travaux et de les accélérer dans les prochains mois », a fait remarquer le président de la République. A cet effet, il a annoncé un nouveau programme d’investissements d’un montant de 74 milliards de FCfa dans cette région presqu’abandonnée, alors qu’elle fut la capitale de la boucle du cacao, aux premières heures de l’indépendance du pays.

A lire: Côte d’Ivoire, Présidentielle de 2020, Ouattara : « Il n’y aura pas de retour en arrière, soyez rassurés »

Estimant que ces investissements permettront à cette belle région qui a beaucoup contribué au développement de la Côte d’Ivoire son lustre d’antan. Pour ce faire, l’hôte des Agba s’est engagé au bitumage des routes avant la fin de l’année 2019. Il s’agit de Dimbokro-Bocanda-Anana de 98 km pour un coût de 51 milliards de F Cfa, l’axe Bocanda-Kouassi-Kouassikro –Alangouassou de 91 km dans le cadre du programme infrastructures de 2019-2021. Concernant la voirie de la ville de Dimbokro, il a décidé de son renforcement de 10 km pour un montant estimé à six milliards de FCfa.

Evoquant le problème d’électricité dans la région, le Chef de l’Etat a promis également l’électrification de 65 localités, afin de passer d’environ 40% aujourd’hui à près de 73% de taux de couverture  en 2020. Pour la question de l’eau, les travaux d’envergure sont en cours, a-t-il souligné, afin de régler définitivement la question de l’alimentation en eau potable et la coloration de l’eau dans cette région.

A lire: Le Centre Lataha de Korhogo, un fleuron de spiritualité pour les fidèles de la Côte d’Ivoire

« Dans chacune des régions de la Côte d’Ivoire y compris la région du N’Zi, on verra qu’en 2020, nous aurons quasiment fait autant que les cinquante premières années de l’indépendance de notre pays. Je suis fier de le dire et de demander à ceux qu’ils veulent contester ces résultats d’aller voir les statistiques », a soutenu Ouattara, en mettant ses détracteurs au défi, « en matière de villages qui ont de l’eau potable, de villages qui ont de l’électricité, du nombre de classes construites, de centres de santé, d’universités ».

Magloire Madjessou

PARTAGER