Accueil A la une Centenaire de l’église d’Abouabou : les villageois appelés à se mettre au...

Centenaire de l’église d’Abouabou : les villageois appelés à se mettre au service des autres

PARTAGER
Mgr Ahoua Raymond, Evêque du diocèse de Grand-Bassam/Ph Credochristi

La paroisse Saint Joseph Epoux d’Abouabou a célébré ses noces de bois et le centenaire de son évangélisation à Abouabou, un village de la commune de Port-Bouêt, dimanche 19 septembre 2021 en présence de nombreux fidèles.

Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous”. Tel est l’un des extraits de l’évangile sur lequel Mgr Raymond Ahoua, évêque de Grand-Bassam, s’est appuyé pour prononcer son homélie.

L’évêque intervenait sur le terrain du village lors de la célébration du centenaire de l’évangélisation à Abouabou à Port-Bouêt doublé du 5è anniversaire (noces de bois) de l’érection de la chapelle Saint Joseph Époux en paroisse en 2016. La nouveauté de cet évangile, a poursuivi l’ordinaire des lieux, ” c’est le service. Mais, servir qui ? Servir ses frères et ses sœurs”, a-t-il répondu. Avant de préciser, « c’est en cela qu’on sera à l’image de Jésus-Christ“. Cette parole de l’évangile, il y a 100 ans qu’elle est entendue à Abouabou, a rappelé l’évêque, avant de se demander si elle est tombée dans de la bonne terre. 

Mgr Raymond Ahoua à cette occasion a rendu hommage aux missionnaires et aux catéchistes qui ont semé la bonne nouvelle dans ce village, puis a demandé aux villageois de prier pour être la bonne terre dans laquelle la parole de Dieu porte du fruit. Aussi, a-t-il conseillé, ” prions pour que Dieu nous donne cette grâce, après avoir célébré ce centenaire, pour que nous ayons un cœur nouveau, un esprit nouveau pour accueillir cette parole de Dieu et surtout nous laisser transformer par elle. Alors on reconnaîtra qu’il y a des disciples du Christ dans ce village. »

Au cours de cette célébration eucharistique, l’évêque a béni la première pierre de la nouvelle église qui sera bientôt construite dans le village. Quant au curé de ladite paroisse, le père Aké Beugré Joachim, il a exprimé toute sa reconnaissance au Seigneur pour ce double événement et a souhaité la conversion véritable du peuple d’Abouabou. 

Fondée en 1918 par le père Dunil, un missionnaire européen, la chapelle Saint Joseph Époux a été élevée au rang de paroisse le 25 septembre 2016. 

Ahoussi Aka

PARTAGER