Accueil Société Education Côte d’Ivoire, le Collectif des enseignants chercheurs de Cocody exige le paiement...

Côte d’Ivoire, le Collectif des enseignants chercheurs de Cocody exige le paiement des heures complémentaires

PARTAGER
Des enseignants- chercheurs et chercheurs de CI exigent une enquête sur l'incident/Ph DR

Le Collectif des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody Abidjan exige à leur tutelle le paiement intégral des heures complémentaires. Faute de quoi, aucune activité académique ne va être engagée.

Le Collectif des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’Université Félix Houphouët Boigny (Codec-UFhb) de Cocody à Abidjan, dans une déclaration du 20 décembre 2018 dont Credochristi.com a reçu, exige le paiement intégral des heures complémentaires au titre des années académiques 2015-2016 et 2016-2017.

Le Collectif souligne à travers la déclaration que depuis plus de deux ans, il est l’objet de mépris du fait de la politique managériale. « Ce mépris a connu son paroxysme, avec l’appel public du président de l’université au lynchage des enseignants-chercheurs et chercheurs par les étudiants dans l’indifférence générale de la communauté nationale et internationale », a fait savoir le Collectif.

Dans cette même déclaration, il affirme que l’équipe dirigeante « use de tous les moyens pour arracher aux enseignants les acquis relatifs à leur statut ».

Par ailleurs, le Collectif invite expressément sa tutelle et le gouvernement le paiement intégral des heures complémentaires. Le Codec a codifié ces mesures en 6 grands points (voir la déclaration).

La déclaration Codec

Céline Djidjé