Accueil A la une Présidentielles 2020, les évêques catholiques réclament « une commission d’enquête internationale »

Présidentielles 2020, les évêques catholiques réclament « une commission d’enquête internationale »

PARTAGER
Les évêques catholiques demandent une Commission d'enquête internationale/Ph Credochristicom

Le Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire a produit une déclaration dans laquelle il condamne avec fermeté les violences de ces temps-ci et réclame une commission d’enquête internationale pour les crimes commis.

« Comme si l’histoire se répétait, dix années après une sanglante postélectorale, la Côte d’Ivoire est de nouveau le théâtre de violences d’une rare barbarie, entrainant de nombreuses pertes en vies humaines. Nous indignons et condamnons fermement toutes les violences de tous les camps politiques, notamment ceux qui ont armé et encouragé des jeunes dans le but funeste de massacrer d’autres jeunes », a dénoncé Mgr Ignace Bessi Dogbo, président de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire.

Pour lui, les auteurs de ces crimes doivent être recherchés, afin qu’ils répondent de leurs actes devant une justice impartiale. Par ailleurs, « Il serait bon de recourir aux services d’une commission d’enquête internationale.  En effet, il est inadmissible qu’au 21è siècle, l’on assiste à des chasses-à l’homme à la machette, au gourdin et au fusil, pour ôter la vie de son semblable.»

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire, les évêques catholiques publient une Lettre pastorale sur la réconciliation et la paix

Concernant les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, les évêques ont souhaité que les deux « poursuivent et intensifient sur les bases claires le dialogue. »

Pour les évêques, ce serait l’occasion le plus rêvée de vider le contentieux né de l’interprétation de la Constitution. La Conférence épiscopale a également abordé le sujet des prisonniers politiques, en procédant à leur libération, le retour rapide des exilés politiques, tout comme l’ex président Laurent Gbagbo.

Céline Djidjé

PARTAGER