Accueil A la une Rhdp Biankouma : Dely Mamadou rassure que le parti ne perdra plus...

Rhdp Biankouma : Dely Mamadou rassure que le parti ne perdra plus dans cette ville

PARTAGER
Dely Mamadou et des responsables échangent sur l'avenir du Rhdp à Biankouma/Ph Credo

Après les dernières élections législatives, il était important de redorer le blason politique du Rhdp dans le département de Biankouma, par la restauration des instances de base. D’où, la séance de travail effectuée d’avec les militants de base ce week-end, avec Ahossi Benoît, chef de Cabinet du ministre de la Promotion des petites et Moyennes entreprises (Pme).

A la salle de réunion de la mairie de Biankouma ont eu lieu des réflexions desquelles ont filtré des résultats, dont les objectifs sont de ressortir les réalités vécues au sein de ce parti à Biankouma certes, mais également d’apporter pour chaque acteur, des contributions, afin d’aider le Rhdp à tendre vers la perfection dans ce département. 

L’engouement suscité auprès des délégués de secteurs, des délégués sous-préfectoraux, des délégués communaux et des militants de base du Rhdp, qui étaient massivement présents dans la salle de réunion de la mairie de Biankouma a expliqué la motivation de Ahossi Benoît, chef de cabinet du ministre Félix Anoblé, Ahossi Benoît ne s’est pas empêché de dire, combien il est satisfait et confiant de l’enracinement du Rhdp à Biankouma. Avant d’exhorter les militants et les populations de Biankouma à se défaire de la politique politicienne.

Nous avons dépassé l’époque des combats politiques basés sur des obédiences ethniques et régionales(..). Il est grand temps de s’inscrire dans la politique, qui appelle le développement. Telle est celle que mène le président Alassane Ouattara, grâce à la vision de qui, en moins de 10 ans le visage de la Côte d’Ivoire a changé positivement. Voilà pourquoi, nous invitons nos parents à figurer dans un parti, comme le Rhdp, qui fait des projections essentiellement sur le développement de la Côte d’Ivoire. Sous la houlette du président Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire est en chantier. Et cela offre du travail aux femmes et aux jeunes. D’aucuns diront que c’est avec l’argent du pays que toutes ces infrastructures sont faites. Mais à la réalité, un président aux affaires doit convenablement travailler avec les fonds de l’État de Côte d’Ivoire“, a fait savoir le chef de la délégation venu représenter le ministre Félix Anoblé. 

Lire aussi: Autonomisation des femmes : le Sous-préfet de Man s’engage à leurs côtés

Même son de cloche pour l’honorable Dely Mamadou, Délégué départemental du Rhdp, qui a salué à l’entame de son allocution, le ministre Félix Anoblé, dont les émissaires ont compris la santé du Rhdp dans le département de Biankouma,” Quand on est issu d’un parti, où une telle démonstration de mobilisation est faite par les militants, on ne peut que s’en réjouir. Parce que cela démontre la grandeur du parti lui-même. C’est pourquoi, avec reconnaissance, je remercierai tous nos militants ici présents pour l’honneur qu’ils me font à moi et au maire de Biankouma, mon aîné Maninga Gba Jean Jacques, mais également à toute cette délégation venue d’Abidjan”, s’est félicité Dr Dely Mamadou.

Dely Mamadou reste égale à lui-même malgré son échec aux dernières échéances législatives. Il a exhorté ses parents à comprendre la nécessité de suivre le président Alassane Ouattara, dont la vision éclairée a permis que Biankouma ait la promotion de beaucoup de ses enfants. Notamment le Gal Diomandé Vagondo, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Claude Sahi, Chef de cabinet du président de la République. Sans omettre lui-même Dely Mamadou nommé directeur général (Dg) du Centre des œuvres universitaires (Crou A1) d’Abidjan.

Dely Mamadou, en mettant en évidence toutes ces nominations, a voulu faire comprendre à ses parents qu’un président de la trempe du Dr Alassane Ouattara, qui fait beaucoup de faveur à Biankouma mérite reconnaissance et respect.

Alain Zigo, Correspondant régional

PARTAGER