Accueil A la une Côte d’Ivoire, 15 partis de l’opposition modérée exhorte les Ivoiriens à aller...

Côte d’Ivoire, 15 partis de l’opposition modérée exhorte les Ivoiriens à aller aux urnes

PARTAGER
Des partis de l'opposition dite modérés appellent les Ivoiriens aux urnes, samedi/Ph Credochristi.com

Le parti d’Henriette Lagou et d’autres partis dit modérés appellent l’ensemble des Ivoiriens à voter, ce samedi.

 « Oui au vote et appelons le peuple à aller aux urnes et à élire le président de la République ». Tel est l’appel lancé par Djè Kouadio Amédé, Coordinateur par intérim du Groupement des partenaires politiques pour la paix (Gp-paix) le mercredi 28 octobre 2020. Djè Kouadio Amédé qui est également président par intérim du Rpc-Paix intervenait à la Riviera Belle-Côte lors d’un rassemblement des 15 partis politiques membres du Gp-Paix.

L’orateur a ainsi indiqué ” nous lançons un appel aux ivoiriens pour exercer le droit que leur donne la constitution ”. Celui de choisir leur président, précisera Djè Kouadio Amédé. Qui n’a pas été du tout tendre avec l’opposition dite radicale. C’est « volontairement que l’opposition a décidé de se soustraire du processus électoral en choisissant la politique de la chaise vide », a-t-il fait remarquer. Avant de condamner le fait que l’opposition ” dite radicale ” selon lui, ait retiré ses membres de la Cei.

Pour lui, en désertant la Cei, les personnes qui avaient été désignées par leur parti ” trahissent le serment qu’ils avaient prononcé pour suivre un parti”. A ce sujet le Gp-Paix se félicite de la présence de leur représentante Henriette Lagou au sein de cette institution en charge des élections. Son parti politique l’a exhorté à toujours servir la Côte d’Ivoire et non les hommes.

Avant l’intervention du président par intérim du Gp-paix, tous les leaders des 15 partis politiques  ont défilé tour à tour au micro pour appeler les Ivoiriens à cultiver la paix et le pardon  dans leur entourage.

Parmi eux, Loulou Yoro, président du (Pnrd),  dont la candidature a été rejetée par le Conseil constitutionnel dans le cadre de la présidentielle en cette année, a invité les ivoiriens à respecter les institutions de la République. Il faut aussi respecter les mesures de ces institutions, a dit Loulou Yoro. Qui a révélé qu’après le rejet de sa candidature, il est en train de se préparer pour prendre toutes les dispositions afin de se présenter aux législatives et aux municipales.

Pour finir, ils ont appelé le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour que les élections se fassent dans de meilleures conditions.

Aka Ahoussi 

PARTAGER