Accueil A la une Côte d’Ivoire, Meiway à Ouattara : « Vous risquez de sombrer le...

Côte d’Ivoire, Meiway à Ouattara : « Vous risquez de sombrer le pays dans le chaos »

PARTAGER
L'artiste ivoirien interpelle le président Ouattara après sa décision de rempiler pour un 3e mandat/Ph DR

Moins de 24 h après le message à la Nation du président de la République déclarant un 3e mandat à la présidentielle prochaine, Frederick Désiré Ehui alias Meiway, artiste ivoirien, a réagi vigoureusement à cette décision de candidature du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Suite au discours à la veille du 60e anniversaire de la célébration de l’indépendance de Côte d’Ivoire, le président de la République, Alassane Ouattara, avait déclaré sa candidature pour un 3e mandat présidentiel, le 31 octobre prochain. Moins de 24h après son intervention télévisée sur la première chaîne publique Rti 1, le chanteur ivoirien Frederick Désiré Ehui alias Meiway, dans une vidéo sur les réseaux sociaux, a interpellé vigoureusement le chef de l’Etat sur l’éminent danger socio-politique qu’il pourrait faire sombrer la Côte d’Ivoire.

  • En succombant à la tentation et l’éternité politique, vous risquez de faire sombrer la Côte d’Ivoire dans un chaos, que nous croyons éloigner à jamais 

« Monsieur le président, on ne bâtit pas un pays sur un régime de peur. On ne bâtit pas un pays en exilant ses fils et en emprisonnant les porteurs d’idées opposés. En succombant à la tentation et l’éternité politique, vous risquez de faire sombrer la Côte d’Ivoire dans un chaos, que nous croyons éloigner à jamais », a averti l’artiste Meiway.

A lire aussi: Côte d’Ivoire, Ouattara candidat à un 3e mandat présidentiel d’octobre prochain

Pour le musicien et producteur 200% Zoblazo, le président Ouattara a encore la chance de renoncer à cette décision de rempiler pour un 3e mandat, même si le concerné évoque  « un cas de force majeur ». « Monsieur le président, vous avez encore une chance d’échapper aux prédateurs qui s’agitent autour de vous pour leurs intérêts et non le vôtre », a-t-il conseillé.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), qui a son sein de nombreux et compétents cadres pour se présenter à une élection présidentielle a plutôt fait le choix du président du directoire. « S’il n’y a aucune personne dans la jeune génération compétente pour vous succéder, vous avez dès lors, monsieur le président échoué », a déploré Meiway. Selon l’artiste, le maintien de ce 3e mandat qu’il juge d’ailleurs de « trop”.  “Car le peuple ivoirien qui vous a porté,  accompagné à la magistrature suprême pourrait vous manquer du respect», a prévenu le génie de Kpalèzo.

Magloire Madjessou

PARTAGER