Accueil A la une Côte d’Ivoire, un prêtre catholique aux hommes politiques : « Ils sont...

Côte d’Ivoire, un prêtre catholique aux hommes politiques : « Ils sont capables de mentir et de se dédire »

PARTAGER
Père Basile Diané,curé de St Antoine de Padoue de Moosou

C’est au son de la fanfare municipale que les évêques et prêtres venus soutenir leur confrère, Père Innocent Anvo, dans le sacerdoce, ont fait leur entrée à l’église Christ-Roi de Jean-Folly (Port-Bouet), dimanche dernier. 

Une église et des paroissiens qui se sont revêtues de leurs plus belles parures à l’occasion de la célébration des noces d’argent de leur curé, le Père Innocent Anvo. 

Chants, pas de danses ont rythmé cette célébration eucharistique à laquelle ont pris part Mgrs Raymond Ahoua (Grand-Bassam) et Jacques Ahiwa (Bouaké) ainsi que les représentants des élus de Grand-Bassam et de la commune de Port-Bouet.

  • Pour lui, si le pays connaît une crise aujourd’hui c’est à cause du manque de pardon

Invité à prononcer l’homélie, le Père Basile Diané curé de la paroisse Saint Antoine de Padoue de Moossou, s’est dit inquiet de la situation en Côte d’Ivoire. Pour lui, si le pays connaît une crise aujourd’hui c’est à cause du manque de pardon. « Dieu seul sait comment notre haine est en train de nous conduire vers des chemins insoupçonnés », a-t-il dit. 

Ajoutant « des jours sombres peuvent s’annoncer pour ce pays si nous ne nous pardonnons pas », a averti le Père Basile Diané. 

Lire aussi:Côte d’Ivoire, à 3 mois de la présidentielle, les évêques interpellent les hommes politiques

Qui a appelé les chrétiens et les politiciens à pardonner à leurs prochains comme le recommande le Seigneur. Le curé de la paroisse Saint Antoine de Padoue de Moossou s’est aussi insurgé contre le mensonge érigé en système de gouvernance par les politiciens. ” Les responsables politiques sont capables de mentir, de se dédire et conserver une certaine forme de posture”, a regretté l’officiant. 

  • Tous ceux qui nous font souffrir, qui nous conduisent vers les affrontements n’ont plus la justice de Dieu », a souligné le prêtre. 

Qui les a accusés d’être responsables des souffrances et des affrontements qui entre-déchirent   les communautés. « Tous ceux qui nous font souffrir, qui nous conduisent vers les affrontements n’ont plus la justice de Dieu », a souligné le prêtre. 

Pour lui, en plus du pardon, la vérité doit guider les chrétiens, les politiciens. Et selon lui, le prêtre doit veiller à ce que cela soit une réalité. Voilà pourquoi il dira au Père Innocent Anvo et à tous les prêtres, «  nous devons apprendre la vérité à nos fidèles »’. Dire  la vérité pour que la Côte d’Ivoire ne connaisse pas une crise, telle est la recommandation qu’il a faite au Conseil constitutionnel.

lire aussi: Côte d’Ivoire, père Abekan demande pardon et exhorte les Ivoiriens à privilégier la paix et l’unité

Au cours de la messe, les fidèles et invités ont offert d’importants présents au père jubilaire Innocent Anvo. Après six ans passés en service à la paroisse Christ-Roi, l’abbé Innocent Anvo qui a été ordonné prêtre en 1995 à Grand-Bassam, à la prochaine rentrée pastorale, sera curé à Krinjabo.

Aka Ahoussi 

PARTAGER