Accueil A la une Filoses 2021 : la construction des logements sociaux au cœur des débats

Filoses 2021 : la construction des logements sociaux au cœur des débats

PARTAGER
Le ministre Bruno Nabagné Koné/Ph DR

Le ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a procédé, mercredi 16 juin 2021, à l’ouverture de la 3è édition du Forum international du logement social économique et standing ( Filoses). C’était dans l’après-midi à l’auditorium de la Caistab au Plateau.

Cette édition dont le thème est, ” logement et développement durable en Afrique” va mettre l’accent sur les logements sociaux.  C’est la raison pour laquelle le ministre Bruno Koné dans son intervention a fait l’état des lieux des logements sociaux en Côte d’Ivoire. Il a indiqué que dès son accession au pouvoir, le président Alassane Ouattara a fait du logement social l’une de ses principales préoccupations. L’objectif était de réaliser 60 000 logements d’ici 2025 et 150 000 logements à horizon 2030. 

Mais, les difficultés pour atteindre ce but sont d’ordre financier a dit Bruno Koné qui ne voudrait pas que le financement des logements sociaux soit fait par le budget d’État seulement. ” Pour atteindre nos objectifs, il nous faut rechercher des solutions innovantes”. Pour lui, si le Maroc à l’instar de plusieurs pays africains comme européens ont réussi leur politique de logements sociaux, il n’y a pas de raisons que la Côte d’Ivoire ne réussisse pas dans ce domaine. C’est la raison pour laquelle il a demandé aux participants à cette rencontre de faire des propositions qui pourront résoudre ce problème.

Lire aussi: Habitat en Côte d’Ivoire : « Plus de 200 millions d’africains vivent dans des bidonvilles », selon Siriki

Avant lui, le Secrétaire d’État auprès du ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme, N’Guessan Koffi Lataille, avait rappelé que les logements sociaux ont été une politique menée par le président Félix Houphouët-Boigny de 1960-80.  Par le biais de la Sicogi et Sogefiha, les quartiers d’Abidjan, ont bénéficié de logements sociaux, a-t-il fait remarquer. Cette initiative après avoir connu une interruption en raison des différentes crises économiques va être repris en 2012 par le président Alassane Ouattara, mais cette fois-ci, le rôle de l’État est d’accompagner les acquéreurs et les promoteurs, a indiqué le Secrétaire d’État.

Travailler pour doter la Côte d’Ivoire de logements sociaux, telle est aussi la vision du président du comité scientifique de ce forum, Siriki Sangaré. L’orateur a affirmé, ” en Côte d’Ivoire, le déficit de logements est de 600 000 unités”.  Pour palier cela et offrir un logement décent à tous, il va falloir ” définir le logement social. Qui sont les bénéficiaires ? les critères d’attribution ? A qui revient la charge d’assurer un logement à cette population ? Voici autant de questions auxquelles les participants à cette rencontre devront répondre pour les populations les moins nanties.

Démarrée le mercredi 16 juin, cette troisième édition du Filoses à laquelle participe une dizaine de pays prend fin, ce vendredi.

Ahoussi Aka

PARTAGER