Accueil A la une Affi N’Guessan, l’enveloppe du Fpi, Gbagbo, Simone…un député explique tout

Affi N’Guessan, l’enveloppe du Fpi, Gbagbo, Simone…un député explique tout

PARTAGER
Le député Sia André attaque Gbagbo sur son attitude/Ph DR

Le Fpi se porte-t-il bien après les bisbilles entre Gbagbo et son ex Premier ministre, Pascal Affi N’Guessan ?  Laurent Gbagbo a annoncé, depuis quelques semaines la création d’un nouveau parti politique…Sia André, député de Man et vice-président du Fpi du Tonkpi a donné son avis sur cette question, lundi 6 septembre 2021.

Pour le député Sia André, la situation vécue au sein du Fpi est due à une crise de succession entre Gbagbo et Affi. Dans cette grave affaire, joint au téléphone, Sia André s’étonne que Laurent Gbagbo, qui par le passé leur avait enseigné la démocratie est celui qui refuse d’accepter l’alternance au sein du Fpi. ” En revenant en Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo a voulu reprendre la tête du FPI sans la manière“, s’est étonné Sia André.

En sa qualité de père et de leader, il lui revenait d’occasionner le retour de Mamadou Coulibaly et de tous les autres cadres, qui étaient partis du Fpi que de vouloir créer un autre parti, en laissant l’enveloppe vide du Fpi à Affi N’Guessan, selon ses propres termes. Pourtant le président Affi lui avait demandé une audience, qu’il ne lui a jamais accordé. Et pis encore est qu’autant que Laurent Gbagbo ait annoncé la création d’un nouveau parti, au lieu de chercher à régler le problème au sein du Fpi face cette fois à son épouse Simone, il a préféré faire une fugue de la maison conjugale pour aller s’installer dans une autre maison », a dénoncé le député Sia André.

Lire aussi: Fpi Man : le Fédéral projette organiser une fête à l’honneur du président Gbagbo

Plus loin, il s’est insurgé contre l’attitude de Laurent Gbagbo, qui hier avait fait la lutte contre l’autocratie à l’époque du président Félix Houphouët Boigny, afin que l’expression de la vraie démocratie prenne le dessus en Côte d’Ivoire.

Mais à sa dernière rencontre avec le Comité de contrôle du Fpi, selon Sia, Laurent Gbagbo a fait un véritable monologue. « Laurent Gbagbo qui se présentait comme l’autorité, qui manquait au processus pour réconcilier les Ivoiriens ne peux pas réconcilier les Ivoiriens. Parce qu’il estime que cette réconciliation devait commencer par sa maison politique. Non sans parler de son épouse, Simone avec qui il devait essayer au moins le dialogue », estime-t-il.

Alain Zigo, Correspondant régional

PARTAGER