Accueil A la une Côte d’Ivoire, comment l’opposition prépare les législatives

Côte d’Ivoire, comment l’opposition prépare les législatives

PARTAGER
Les leaders de l'opposition préparent les législatives prochaines/Ph Credochristi.com

Se concerter afin de partir en rangs serrés aux législatives, telle est la stratégie de l’opposition ivoirienne

Mais la mise en œuvre de cette stratégie rencontre des difficultés au sein de certaines plates-formes. Au niveau de la plate-forme Cdrp qui regroupe 17 partis politiques dont le Pdci-Rda le Fpi (Gor), etc. tous n’ont pas donné leur accord pour ce principe. 

Ce jeudi 7 janvier 2021, Aka Ahizi, président du Pit et membre de ladite plate-forme, a révélé que tous au sein de la Cdrp n’ont pas donné leur accord pour aller aux législatives en étant unis, mais ” la grande majorité ” a opté pour cette initiative. Pour l’heure, au sein de la Cdrp, une commission technique a été mise en place en vue d’analyser les dossiers des différents candidats et ensuite retenir ceux qui font bon profil, selon les circonscriptions électorales. 

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire, la Plateforme de l’opposition annonce sa participation aux législatives et dit gagner

Idem du côté de l’Alliance des forces démocratiques (Afd) dirigée par Pascal Affi N’Guessan. Au sein de cette Coalition, les discussions sont en cours pour les mêmes objectifs. Mais il faut dire que les différentes coalitions de l’opposition travaillent en symbiose. Chaque Coalition choisit son candidat pour les législatives puis ce choix est validé ou invalidité par l’ensemble des membres des Coalitions.  Au cours de ces rencontres de synthèse, c’est le candidat ayant le meilleur profil susceptible de donner plus de chance à l’opposition de remporter le scrutin qui est choisi. 

Cette action vise à éviter qu’un candidat d’un parti de l’opposition ne soit l’adversaire d’un autre candidat d’un autre parti de l’opposition”. Cet objectif, il sera réalisé dans de nombreuses circonscriptions électorales mais ne pourra pas se réaliser sur l’ensemble du pays en ce sens que des partis d’opposition comme Concorde d’Alcide Djédjé ont décidé de présenter des candidats sans tenir compte des règles établies par les autres partis d’opposition. 

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire, des délégués Rhdp Gbêkê 2 soutiennent la candidature de Louis Kouakou Abonouan

Même si Concorde sera dans peu de circonscriptions électorales, la présence de son candidat peut être une faiblesse pour l’opposition surtout si celui-ci fait une alliance avec le candidat du parti au pouvoir dans la zone indiquée. Signalons que même si quelques-uns sortiront de leurs rangs pour aller individuellement, les candidats de l’opposition qui partiront aux législatives avec le soutien de leurs pairs ont toutes les chances de d’être élus député au soir du 6 mars 2021. 

Aka Ahoussi

PARTAGER