Accueil A la une Fête de la renaissance du Ppa-CI : Gbagbo à Yopougon, 10 ans...

Fête de la renaissance du Ppa-CI : Gbagbo à Yopougon, 10 ans après…

PARTAGER
Gbagbo Laurent à Yopougon, devant ses militants et sympathisants/PH DR

A la faveur de la fête de la renaissance célébrée par son parti, le Parti des peuples africains de Côte d’Ivoire (Ppa-CI) à Yopougon. Il y était pour un discours de vérité, de justice, et célébré son anniversaire d’acquittement par la Cpi. Samedi 31 mars, c’est devant une foule acquise à sa cause, que le « Woody de Mama » était fier et enthousiaste de retrouver son fief, Yopougon.

Yopougon, commune populaire d’Abidjan et la plus grande d’ailleurs a accueilli le premier meeting de Laurent Gbagbo, ex président de Côte d’Ivoire. Pendant des années, cette commune d’Abidjan est restée longtemps dans les sillons du Fpi d’alors, avant de devenir depuis 2022, le Ppa CI.

Les militants et sympathisants se sont donnés rendez-vous en ce lieu mythique. Ficgayo de Yopougon. Pendant des heures, enfants, jeunes, vieux étaient sous ce soleil de plomb pour attendre le discours de Gbagbo, lui, qui a été acquitté par la Cour pénale internationale, Cpi, en mars 2019.

Relire aussi: Fête de la Renaissance : Gbagbo renaît à Yopougon sans Charles Blé Goudé

Après cet acquittement prononcé par la Cpi, ce fut la grande joie. La commune de Yopougon, qui suivait de près cette audience, depuis le début, s’est fondue en larmes, après cet acquittement. Aujourd’hui, elle est plus que fière d’accueillir et de recevoir leur « fils » Gbagbo.

A son tour, il n’a pas manqué de le leur dire. Son sourire. Tellement que les mots se faisaient rares dans sa bouche à la vue de cette foule immense.  Sans oublier les nombreuses pancartes, qui en disent longs. Gbagbo, pendant 10 ans, n’a pas vu les populations de cette grande commune, qu’est Yopougon. Enfin, devant lui, Yopougon crie, crie, crie même fort, danse, danse, danse…avec joie. Un journal proche de lui, « La voie originale » a titré le lendemain de son meeting, « ça c’est du Gbagbo ». Autrement dit, ces derniers se reconnaissent vraiment en leur idole, à leur fétiche politique.

Mobilisation réussie pour le Ppa CI

La commune de Yopougon vient de donner une leçon de morale à la Côte d’Ivoire. Politiquement, Yopougon reste et demeure le bastion imprenable du Ppa-CI. Politiquement, les dernières élections législatives, des députés Ppa-Ci et Pdci-Rda ont gagné ces élections. Sans bruits.

Alors que le Conseil des ministres n’a encore rien dit des dates de ces élections. Mais pour le commun des mortels, ils se tiendront courant 2023. Déjà, le président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, a posé ses valises dans cette grande commune pour les municipales.

Meetings et rencontres discrètes se font. Mais, le Ppa-Ci regarde et observe…sans dire mot. Pourrait-il conquérir cette commune fief du Ppa-Ci ? Quelles stratégies politiques va-t-il adopter pour amener les militants du Ppa-Ci ou autres à voter pour lui ? A-t-il une offre politique à leur proposer ? Ces questions, il pourra certainement les répondre, le jour de la proclamation des résultats.

Relire aussi: Blé Goudé : « Je respecte le président Gbagbo…à La Haye, j’ai fait ce qu’un fils doit faire pour son père »

Pour leur, Gbagbo est venu leur dire merci, merci, merci pour leur soutien indéfectible, lorsqu’il était à La Haye. Loin des parents et amis politiques.

Répondant à la participation politique d’Adama Bictogo, qui veut conquérir les municipales prochaines à Yopougon, pour Gbagbo, il n’y pourra rien.  C’est pourquoi, la fête de la renaissance célébrée, dans cette commune sonne comme une reconquête de cette cité perdue, après plus de 5 ans.

Magloire Madjessou

madjessoum@yahoo.fr

PARTAGER