Accueil A la une Mali, ATT s’est couché à jamais !

Mali, ATT s’est couché à jamais !

PARTAGER
Le président ATT est mort, à l'âge de 72 ans.

ATT est mort, à l’âge de 72 ans, en Turquie. Qui était l’homme, sa vie politique?

Considéré  comme ” le soldat de la démocratie”, Amadou Toumani Touré ou tout simplement ATT celui qui a mis le Mali sur la voie de la démocratie en 1991, vient de s’éteindre.

Il est décédé dans la nuit du lundi 9 à mardi 10 novembre 2020, en Turquie, à l’âge de 72 ans. Il avait été évacué dans une clinique dans ce pays après une opération du cœur à l’hôpital Luxembourg de Bamako. Malheureusement, il ne reviendra plus parmi les siens de ce voyage. ATT est décédé endeuillant sa famille biologique et tout le Mali. 

 Mais qui est l’homme ? 

Né le 4 novembre 1948 à Mopti, dans l’ancien Soudan français, l’actuel Mali, ce jeune soldat va se révéler au Mali et au monde entier à travers d’un coup d’état, le 26 mars 1991. 

Ce putsch salué par la population malienne d’alors a mis fin au règne du général Moussa Traoré, un véritable antidémocrate. 

Ayant conduit la transition pendant 14 mois, ATT, après les élections présidentielles de 1992,  cède le pouvoir au président nouvellement élu Alpha Oumar Konaré, puis s’éclipse de la scène politique. Séduit certainement par le pouvoir, le 1er septembre 2001 ATT prend sa retraite anticipée de l’armée et devient civil.

En 2002, il est candidat aux élections de son pays et remporte la présidentielle. Le 29 avril 2007, il est réélu dès le premier tour, avec 71,20% des suffrages face à son principal concurrent, Ibrahim Boubacar Keïta, qui se retrouvait avec 19,15% des voix. 

A 5 semaines de la fin de son mandat, ATT sera renversé par un coup d’Etat, le 22 mars 2012. Dirigés par le capitaine Amadou Haya Sanogo, les putschistes dénonçaient la gestion, par le Président Amamdou Toumani Touré, du conflit au nord du Mali entre l’armée et la rébellion touaregue du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). 

ATT part se réfugier au Sénégal (8 avril 2012), où il a vécu, en exil pendant cinq ans, avant de rentrer définitivement, en 2017, au Mali. Il restera loin de la scène politique jusqu’à son décès. 

Aka Ahoussi

Source : BBC News infos 

PARTAGER